Passer au contenu principal

ZurichIl écope de quatre ans et demi de prison pour du «sexting»

Un ex-cadre d'une entreprise de médias a été condamné par le Tribunal de district de Zurich à 4,5 ans de prison. Il a été reconnu coupable de plusieurs délits sexuels sur des enfants.

L'ancien cadre se faisait passer pour une fille de 12 ans sur un «chat».
L'ancien cadre se faisait passer pour une fille de 12 ans sur un «chat».
Archives/photo d'illustration, AFP

Le prévenu de 57 ans, qui se faisait passer pour une fille de 12 ans sur un «chat», s'est fait envoyer des photos de dizaines de correspondantes dénudées âgées entre 12 et 15 ans.

L'homme a été reconnu coupable de plusieurs délits sexuels sur des enfants. La Cour a largement suivi le réquisitoire du procureur. La défense demandait que la peine soit limitée à deux ans avec sursis.

Le cas a été révélé en automne 2012. Le quinquagénaire avait alors laissé traîner une clef USB sur la terrasse de son lieu de travail. Elle contenait des milliers de photos d'adolescentes nues. L'enquête a révélé que l'accusé «chattait» notamment durant ses heures de travail.

La peine de prison dont il écope est assortie d'une thérapie ambulatoire. Une expertise psychiatrique a diagnostiqué une tendance pédosexuelle chez l'accusé, avec un important risque de récidive.

ats

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.