Peinture jetée contre les bureaux d'Ems-Chemie

Männedorf (ZH)Les locaux de l'entreprise de Magdalena Martullo-Blocher ont été vandalisés, un mois après ses propos polémiques sur la grève des femmes.

 Une plainte a été déposée pour dommages à la propriété.

Une plainte a été déposée pour dommages à la propriété. Image: Capture d'écran Twitter

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Des inconnus ont jeté de la peinture contre l'entrée des bureaux d'Ems-Chemie à Männedorf (ZH) dans la nuit de mardi à mercredi. L'entreprise attribue cette action à un groupe de grévistes féminines. Une plainte a été déposée pour dommages à la propriété.

«Différents médias ont faussement cité Magdalena Martullo (-Blocher, ndlr) en lien avec la grève des femmes», écrit le groupe grison dans un communiqué diffusé mercredi. «Une grève entraînerait la résiliation de la convention collective de travail», déclarait le 11 mai dernier dans la Schweiz am Wochenende la conseillère nationale UDC, qui dirige Ems-Chemie.

Le communiqué de mercredi indique que Magdalena Martullo-Blocher a dit le 8 mai à l'hebdomadaire que les employées pouvaient «naturellement prendre part à la grève des femmes sur leurs vacances ou sur leur temps de travail annuel». «Toutefois, selon la convention collective, les syndicats sont en général tenus de ne pas conduire d'actions de mobilisation pour des grèves dans l'entreprise.»

(ats/nxp)

Créé: 12.06.2019, 22h12

Articles en relation

Le droit des femmes, c'est tout une histoire

Suisse Alors que la grève des femmes se prépare pour vendredi, c'est l'occasion de revenir sur le combat mené pour leurs droits, en Suisse et ailleurs. Plus...

Les femmes de droite ne feront pas grève

Grève du 14 juin Les femmes de droite ont annoncé dans un communiqué ne pas appeler à la grève. Par contre elles revendiquent l'égalité des chances. Plus...

Cantons plus stricts que les villes pour le 14 juin

Grève des femmes Alors que certaines villes accorderont un congé aux employées qui souhaitent participer à la grève des femmes, les cantons romands ont davantage d’exigences. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.