La police recherche trois braqueurs partis avec la caisse

Canton de BerneTrois hommes armés d'un couteau ont pris la fuite avec un butin. Un employé légèrement blessé.

Photo d'illustration.

Photo d'illustration. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Vendredi 17 février 2017 vers 21h40, trois hommes masqués sont entrés dans le commerce à la gare de Saint-Imier. Ils ont alors menacé les deux employés présents à l'arrière du magasin avec des couteaux et ont exigé qu'ils ouvrent la caisse.

A cette occasion, l'un des deux vendeurs a été légèrement blessé. Après que les auteurs se sont emparés du tiroir-caisse contenant des billets, ils ont quitté le magasin par l'entrée principale au pas de course en direction de la Rue des Jonchères.

Malgré un dispositif de recherches immédiatement mis en place, les auteurs ont réussi à prendre la fuite.

Trois hommes

Le signalement des auteurs est le suivant: Le premier auteur mesure environ 180 à 190 cm, a une silhouette athlétique et la peau foncée. Au moment des faits, il portait un pantalon de training clair de même qu'une veste à capuche rouge avec des motifs imprimés sur la poitrine.

Le second auteur est de stature normale et mesure environ 170 cm. Il portait un pantalon de training bleu foncé de la marque Adidas et une veste à capuche foncée.

Le troisième auteur mesure 170 cm et est de stature normale. Il portait un pantalon foncé avec des rayures blanches et une veste à capuche foncée. L'un des auteurs portait un masque de Carnaval et les deux autres étaient chacun masqués par un foulard.

La police cantonale bernoise a ouvert une enquête et recherche des témoins. Les personnes ayant observé des faits suspects ou pouvant fournir des informations sur les auteurs sont priées de s'annoncer au +41 32 324 85 31.

Créé: 18.02.2017, 15h02

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.