La police saisit un pistolet après une altercation

Canton de ThurgovieTrois hommes ont été arrêtés vendredi à Kreuzlingen (TG) après avoir frappé et menacé un homme de 59 ans avec une arme à feu. Le quinquagénaire aurait défendu sa fille d'une agression.

La police cantonale de Thurgovie a tiré un coup de feu lors de l'arrestation des auteurs présumés de l'agression. (Photo d'illustration)

La police cantonale de Thurgovie a tiré un coup de feu lors de l'arrestation des auteurs présumés de l'agression. (Photo d'illustration) Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un homme de 59 ans a été battu et menacé avec un pistolet vendredi à Kreuzlingen (TG) lors d'une altercation avec trois individus qui auraient auparavant agressé sa fille. Les auteurs présumés ont ensuite été arrêtés par la police, qui a tiré un coup de feu.

La police cantonale de Thurgovie a indiqué dimanche qu'un suspect, un Albanais de 25 ans, portait un pistolet avant d'être arrêté. Un Algérien de 19 ans et un Albanais de 29 ans ont également été arrêtés. Personne n'a été blessé. L'arme a été retrouvée.

Le Ministère public de Kreuzlingen a ouvert une enquête pénale pour connaître les circonstances exactes de l'altercation. La jeune femme dit avoir été agressée par trois hommes vendredi soir. Elle a reconnu les auteurs présumés en présence de son père peu après 22h30 à la gare de Kreuzlingen. (ats/nxp)

Créé: 02.02.2020, 12h38

Articles en relation

Pistolet en main, ils volent 750'000 francs de montres à un couple genevois

Le Matin Dimanche Des criminels armés s’en sont pris violemment à un jeune chef d’entreprise et son épouse, en octobre dernier. La victime témoigne de cette soirée traumatisante. Plus...

Il tue son ex-petite amie et quatre autres personnes

Autriche Un homme autrichien de 25 ans a tué une famille entière au pistolet dimanche matin à l'aube. Son ex-compagne de 19 ans fait partie des victimes. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.