Passer au contenu principal

Canton de VaudReconduit à la frontière après avoir été flashé

Un citoyen français a été flashé en gros excès de vitesse à Chessel (VD). Il a été interpellé à la douane de St-Gingolph.

Le conducteur a été dénoncé pour violations graves des règles de la circulation comme le prévoit Via Sicura.
Le conducteur a été dénoncé pour violations graves des règles de la circulation comme le prévoit Via Sicura.
Keystone

Un conducteur français de 27 ans a été flashé lundi vers 11h00 à 145 km/h sur la route cantonale reliant Rennaz (VD) aux Evouettes (VS), limitée à 80 km/h. Il a été interpellé par les gardes-frontière à la douane de St-Gingolph (VS).

La vitesse constatée a été mesurée au moyen d'un appareil laser et était de 145 km/h, déduction faite, précise la police cantonale mardi dans un communiqué. Le conducteur, domicilié en France, a été auditionné par les gendarmes du centre de Rennaz. Il a été conduit à l'audience de la procureure de service du Ministère public de l'Est vaudois.

Au terme de ces opérations, l'homme a été reconduit à la frontière. S'agissant d'un cas Via Sicura, il a été dénoncé pour violations graves des règles de la circulation.

Délit de chauffard

Avec un dépassement d'au moins 60 km/h sur les tronçons limités à 80 km/h, ce cas représente un délit de chauffard. Pour rappel, l'infraction est passible d'une peine privative de liberté d'un à quatre ans. De plus, dans pareils cas, le permis de conduire est retiré pour au moins deux ans.

Les dispositions de Via Sicura permettent également de confisquer et de vendre le véhicule du chauffard dans le but de l'empêcher de commettre d'autres violations graves des règles de la circulation.

ats

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.