Il tombe dans le Rhin en chaise roulante et décède

BâleUn homme qui se déplaçait en fauteuil roulant en raison d'un handicap, est tombé de la passerelle menant au bac reliant le quartier de St. Johann.

L'accident a eu lieu sur la passerelle menant au bac, une sorte de petit ferry à fond plat.

L'accident a eu lieu sur la passerelle menant au bac, une sorte de petit ferry à fond plat. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un homme est mort lundi à Bâle après être tombé dans le Rhin en chaise roulante. Il a chuté d'un ponton de bateau.

L'accident s'est produit vers 13h00 dans le Petit-Bâle, a rapporté le Ministère public bâlois. Le malheureux, qui se déplaçait en fauteuil roulant en raison d'un handicap, est tombé de la passerelle menant au bac - une sorte de petit ferry à fond plat - reliant le quartier de St. Johann, sur la rive opposée du fleuve. Une personne accompagnatrice était avec lui.

Les secours sont arrivés rapidement sur place et ont sorti le corps inerte de l'eau. Le décès est survenu un peu plus tard à l'hôpital.

Une enquête a été ouverte. La police recherche des témoins. A ce stade, le Ministère public ne pense pas qu'une tierce personne soit impliquée. La victime n'a pas encore pu être identifiée avec certitude. (ats/nxp)

Créé: 18.11.2019, 18h14

Articles en relation

Traitement stationnaire confirmé pour un violeur

Canton de Bâle-Campagne Un jeune violeur poursuivra son traitement en institution pour adultes après la fin d'une première mesure pour jeunes. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.