Passer au contenu principal

Le procès d'un touriste de l'extrême a commencé

D'origine polonaise, il a été arrêté en août en Papouasie. Il est accusé de liens avec des rebelles indépendantistes

Une photographie publiée sur les réseaux sociaux, le 1er août dernier.
Une photographie publiée sur les réseaux sociaux, le 1er août dernier.

Le procès de Jakub, ou Jakob selon son profil sur les réseaux sociaux, a commencé ce lundi en Indonésie. Ce Polonais établi dans le canton de Vaud a été arrêté à la fin du mois d'août 2018 dans la province indonésienne de Papouasie. Il a été inculpé après des contacts présumés avec des rebelles indépendantistes. Il est aussi accusé d'un complot visant à renverser le gouvernement indonésien et d'avoir rejoint un groupe rebelle, selon l'acte d'accusation prononcé devant le tribunal et relayé par l'agence de presse AFP.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.