Trafic de drogue démantelé dans le Haut-Valais

CriminalitéUn homme de 33 ans a été arrêté dans le Haut-Valais pour avoir trafiqué pendant 5 ans plusieurs kilos de drogue.

Drogue saisie dans le Haut-Valais.

Drogue saisie dans le Haut-Valais. Image: Police cantonale valaisanne

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La police cantonale valaisanne a mis la main sur un trafiquant de drogues dans le Haut-Valais. L'homme arrêté est un Valaisan de de 33 ans, communique la police cantonale valaisanne.

Le prévenu est placé en détention provisoire. Il aurait vendu entre 11 et 13 kilos de marijuana et de haschisch à au moins 120 personnes, dont 50 mineurs, entre 2013 et l'été 2018. La plupart des consommateurs vivaient dans le Haut-Valais.

Ce trafic a permis à l'individu de réaliser un bénéfice entre 60'000 et 70'000 francs. Les transactions se faisaient chez lui, près d'une école. Les investigations ont révélé qu'en quelques semaines, jusqu'à 300 consommateurs présumés ont été en contact avec ce trafiquant de drogue. L'enquête a permis d'identifier 150 personnes qui ont été interrogées par la Police cantonale.

Au cours d'une perquisition au domicile du trafiquant, d'autres sortes de drogues ont aussi été saisies. Ces drogues représentaient une valeur marchande d'environ 10'000 francs.

Les investigations ont aussi pu révéler qu'une deuxième personne est impliquée dans ce trafic, en tant que fournisseur. L'individu est un Anglais de 69 ans. Il a lui aussi été placé en détention provisoire pour l'enquête. L'argent provenant du trafic lui a été saisi.

Les deux vendeurs de drogue ont été dénoncés au Ministère public.

Créé: 24.05.2019, 08h40

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.