Passer au contenu principal

Ils volent des pelles mécaniques pour 250'000 fr.

La police a mis la main sur deux hommes suspectés d'avoir dérobé des outils et machines de chantier.

(Photo d'illustration)
(Photo d'illustration)
Keystone

La police cantonale bernoise a démantelé un trafic illégal de machines et d'outils de chantier. Le matériel dérobé sur le chantier de la Transjurane (A16) dans le Jura bernois entre avril 2015 et août 2016 avait ensuite été revendu au Portugal.

A l'issue d'une enquête de grande envergure, la police a pu arrêter en Suisse au mois de septembre dernier les auteurs présumés de ce trafic. Les suspects sont deux ressortissants portugais âgés de 36 et 53 ans. Le montant des préjudices s'élève à plus de 250'000 francs, a annoncé mercredi le Ministère public régional.

Deux pelles mécaniques avaient été dérobées à Court et à Sorvilier sur le chantier de l'A16. L'enquête a permis de les localiser au Portugal. Les investigations ont aussi permis d'élucider le vol d'une troisième pelleteuse à Loveresse, ainsi que d'outillage à Bévilard.

(ats)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.