Passer au contenu principal

SuisseFaudra-t-il une heure pour aller à la Poste?

L'ordonnance sur la Poste impose des moyennes nationales. Une motion du National propose que ces objectifs soient valables au niveau des régions.

Les services dans les régions reculées ne satisfont pas les objectifs nationaux.
Les services dans les régions reculées ne satisfont pas les objectifs nationaux.
Keystone

Le Conseil des Etats a débattu ce jeudi d'une motion qui veut charger le Conseil fédéral d'adapter l'ordonnance sur la Poste. Il s'agit de fixer les règles d'accessibilité applicables au réseau de bureaux de Poste et d'agences postales et aux services de paiement en fonction des différences entre les réalités régionales.

L'ordonnance actuelle exige que 90% de la population suisse puisse avoir accès à pied ou en transport public à un office de poste en 20 minutes tout au plus. En outre, chaque région d'aménagement du territoire doit disposer de services postaux. Ces dispositions permettaient au géant jaune de desservir les régions périphériques faiblement peuplées et de les compenser par un réseau très dense dans les villes et les agglomérations.

La motion déposée par la conseillère nationale Viola Amherd (PDC/VS) exige que ces valeurs ne s'appliquent pas seulement en moyenne nationale mais aussi au niveau des régions, explique le Tages-Anzeiger dans son édition du 30 novembre. La commission de préparation du Conseil des Etats a déjà donné son aval et la balle est désormais dans la Chambre basse du parlement.

La Poste prise entre deux feux

La Poste, qui cherche à redimensionner son réseau d'agences, continue de faire des efforts dans des régions reculées à l'image du Val Müstair. Cette région voit toutefois l'essentiel de ses 1500 habitants vivre dans les villages de Valchava, Santa Maria et Müstair séparés par un trajet de 10 minutes en bus. L'exigence d'une seule succursale peut y être facilement maintenue. D'autres régions se retrouvent dans le même cas, comme la district de Thierstein (SO) ou la Vallée de Joux (VD).

La situation est déjà plus délicate dans l'Oberland bernois. Sa région Est est très étendue et fort peu peuplée, la Poste suisse pourrait donc se contenter de faire le minimum au regard de l'ordonnance. Les habitants de Guttannen ou de Mürren auraient alors besoin d'une heure pour se rendre au bureau de poste le plus proche.

De fortes variations régionales

D'autres régions de Suisse, comme la Surselva, l'Urnerland, le Jura et le Sarganserland, affichent un profil identique et ne souscrivent pas actuellement aux critères d'accessibilité. La nouvelle ordonnance n'aura néanmoins pas les mêmes effets dans toutes les régions d'aménagement du territoire, en raison de la répartition des populations.

La zone de Brigue-Rarogne Est l'illustre. Elle compte des communes peu peuplées comme Simplon, Gondo-Zwischbergen und Riederalp, mais aussi un centre urbain composé de Brigue, Naters et Ried qui pèse 90% de sa population. Dans ce cas également, la Poste pourrait se contenter d'un seul bureau à Brigue. Et les habitants de Simplon et de Bettmeralp auraient eux aussi besoin d'une heure pour avoir accès à ces services.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.