Passer au contenu principal

«Il faut penser à des droits de l'homme numériques»

La Suisse veut ancrer Genève comme leader de la future gouvernance mondiale d'Internet. Bilan après un an d'activités.

Le conseiller national zurichois PLR Ruedi Noser.
Le conseiller national zurichois PLR Ruedi Noser.
KEYSTONE/STEFFEN SCHMIDT

Comment protéger nos vies virtuelles? Qui doit arbitrer les cyberconflits? Quelle liberté d’expression sur la Toile? Comment y favoriser le commerce? Ces questions se font de plus en plus complexes et brûlantes au niveau international. Au point qu’on parle désormais de gouvernance mondiale de l’Internet. Entendez par là une sorte de capitale du Web où différentes structures de régulation pourraient se coordonner et où l’on pourrait discuter des problèmes liés à Internet.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.