De faux courriels du DDPS tournent

Suisse romandeCes e-mails contiennent le virus informatique «Retefe», a mis en garde jeudi MELANI sur son compte Twitter.

«Retefe» est un logiciel malveillant de type cheval de Troie.

«Retefe» est un logiciel malveillant de type cheval de Troie. Image: Twitter

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Une vague de fraudes sévit actuellement en Suisse romande sur internet, prévient la centrale d'enregistrement et d'analyse pour la sûreté de l'information (MELANI). Les cybercriminels utilisent de faux courriels au nom du Département fédéral de la défense (DDPS).

Ces e-mails contiennent le virus informatique «Retefe», a mis en garde jeudi MELANI sur son compte Twitter. «Il ne faut surtout pas ouvrir les pièces jointes et immédiatement supprimer ces courriels», a précisé Max Klaus, directeur adjoint de MELANI, contacté par Keystone-ATS.

«Retefe» est un logiciel malveillant de type cheval de Troie, qui permet aux fraudeurs d'avoir accès aux identifiants d'e-banking des victimes. «Nous connaissons bien ce virus. Il sévit depuis plusieurs années», a rappelé Max Klaus.

(ats/nxp)

Créé: 08.11.2018, 17h50

Articles en relation

Gare à la réutilisation de mots de passe sur le web

Suisse Utiliser le même mot de passe pour accéder à plusieurs services sur internet fait le bonheur des escrocs, rappelle MELANI. Conseils pour un bon mot de passe. Plus...

Melani sur la sellette après le piratage de comptes

Suisse Le service de la Confédération n'a pas su identifier rapidement quel site avait été piraté. Ni même avertir les utilisateurs concernés. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Paru le 14 novembre 2018
(Image: Bénédicte) Plus...