Passer au contenu principal

Le peuple dirait non à un conseiller fédéral Vert

Selon notre sondage réalisé à la sortie des urnes, une majorité de Suisses ne veut pas changer la composition du collège pour y intégrer un écologiste.

La présidente des Verts, Regula Rytz (BE), aimerait rediscuter la formule magique; le peuple n'est pas du même avis.
La présidente des Verts, Regula Rytz (BE), aimerait rediscuter la formule magique; le peuple n'est pas du même avis.
Keystone

Ils sont les grands vainqueurs du scrutin de dimanche. Les Verts ont séduit les Suisses comme jamais auparavant. Une progression spectaculaire que les instances dirigeantes du parti aimeraient traduire par une présence au Conseil fédéral. Or, cette perspective, le peuple semble ne pas en vouloir. Selon un sondage de Tamedia (éditeur de «24heures» et de la «Tribune de Genève»), seuls 40% des personnes interrogées estiment que l'heure est venue pour un conseiller fédéral écologiste, contre 51% qui n'en veulent pas.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.