Passer au contenu principal

SuisseUne femme accusée de vol de données bancaires

La suspecte, arrêtée à Rotterdam et extradée vers la Suisse, a été mise en accusation par le Ministère public de la Confédération.

La suspecte devra répondre de ses actes devant le Tribunal pénal fédéral de Bellinzone.
La suspecte devra répondre de ses actes devant le Tribunal pénal fédéral de Bellinzone.
Keystone

Le Ministère public de la Confédération (MPC) a mis en accusation une femme soupçonnée d'hameçonnage par téléphone. Ses activités auraient provoqué des transferts non autorisés pour plus de deux millions de francs au détriment d'une cinquantaine de victimes en Suisse.

Le MPC indique jeudi dans un communiqué avoir mis la suspecte en accusation pour soupçon d'utilisation frauduleuse par métier d'un ordinateur. La femme aurait appartenu à un groupe criminel, actif en Suisse entre mars 2016 et juillet 2018, et aurait obtenu des données de e-banking par le biais d'appels téléphoniques.

Une collaboration entre les autorités hollandaises, Eurojust et l'Office fédéral de la police (Fedpol) a permis d'identifier et de localiser la suspecte aux Pays-Bas. Arrêtée à Rotterdam, elle a été extradée vers la Suisse, où elle devra répondre de ses actes devant le Tribunal pénal fédéral de Bellinzone.

ats

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.