Passer au contenu principal

Une femme dirigera l’armée, cette mal-aimée

Viola Amherd remplace Guy Parmelin. Une première historique accouchée au forceps.

Viola Amherd succédera à Guy Parmelin à la tête du Département fédéral de la défense.
Viola Amherd succédera à Guy Parmelin à la tête du Département fédéral de la défense.
Keystone

Révolution dans l’armée suisse. Pour la première fois, la grande muette sera dirigée par une femme. C’est la nouvelle élue PDC, la Valaisanne Viola Amherd, qui hérite du Département fédéral de la défense. Le titulaire actuel, Guy Parmelin, rejoindra dès janvier celui de l’Économie, laissé vacant par Johann Schneider-Ammann. Quant à Simonetta Sommaruga, elle reprend le Département mammouth des transports, de l’énergie et de la communication laissé libre par Doris Leuthard. Karin Keller-Sutter (PLR) échappe à l’armée mais devra se contenter de jouer la dame de fer sur l’asile au Département de justice et police (lire l’encadré).

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.