Passer au contenu principal

Les femmes doivent enfin entrer dans les manuels scolaires

La conseillère nationale Ada Marra (PS/VD) interpelle le Conseil fédéral et les directeurs cantonaux de l’instruction publique sur le «droit à la visibilité »des femmes.

Anthony Anex, Keystone

Connaissez-vous Marie Goegg-Pouchoulin, cette Genevoise qui a fondé en 1868 en Suisse le premier mouvement féministe? Et la Bernoise Julie von May von Rued, qui a réclamé en 1872 l’inscription du suffrage féminin dans la Constitution fédérale? Pour la conseillère nationale Ada Marra (PS/VD), ces femmes, et d’autres qui ont fait l’histoire suisse dans tous les domaines, doivent intégrer les livres d’histoire des écoliers. La Lausannoise interpelle ainsi le Conseil fédéral sur le droit des femmes à être visibles. «Si vous n’êtes pas visible, vous n’existez pas. C’est pour cela que je parle de droit à la visibilité des femmes.»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.