Passer au contenu principal

Canton de NeuchâtelLa Fête du froid à La Brévine perturbée par le redoux

A défaut de grands froids, ce sont le vent, la pluie et la neige mouillée qui se sont invités à la 3e édition de la Fête du froid dans la Vallée de La Brévine (NE) vendredi et samedi.

A, Keystone

Le vent, la pluie et la neige mouillée se sont invités à La fête du froid à la Brévine (NE). Mais le programme prévu initialement n'a pas été très chamboulé.

Le mercure a oscillé autour du zéro degré, a précisé à l'ats Jean-Maurice Gasser, président de l'association «Vallée de La Brévine - Sibérie de la Suisse». La pluie et le vent ont empêché la tenue d'une marche aux flambeaux entre Le Cerneux-Péquignot et La Chaux-du-Milieu. Près de 250 personnes n'ont toutefois pas boudé leur plaisir et étaient inscrites au souper de gala.

Les festivités ont débuté vendredi soir avec le concert du Wind Band Neuchâtelois (WBN) à La Chaux-du-Milieu, un ensemble qui compte une soixantaine de musiciens. Trois cents personnes y ont assisté. Les autres activités à l'intérieur ont pu se dérouler sans encombre comme le repas de gala et le Bal du froid à La Chaux-du-Milieu comme le marché au Cerneux-Péquignot.

Vols en mongolfière annulés

En raison du fort vent par contre, les vols en mongolfière ont dû être annulés. Le snow-up pour la marche à pied ou en raquettes dans la Vallée de la Brévine a été maintenu, mais le ski de fond a été limité aux Cernets. Les autres activités ont été maintenues, mais adaptées en fonction de l'évolution de la météo.

L'objectif des autorités communales et de Tourisme neuchâtelois est de faire de ce lieu une attraction et du froid un produit d'appel. Les gens viennent en hiver et nous souhaitons qu'ils reviennent en été», a expliqué Jean-Maurice Gasser, président de l'association «Vallée de La Brévine - Sibérie de la Suisse», en présentant lundi le programme de cette manifestation.

Températures clémentes

C'est le 12 janvier 1987 que la température la plus basse a été enregistrée à La Brévine avec -41,8 degrés. Depuis le début de cet hiver, ce record de froid est loin d'avoir été égalé. L'une des températures les plus basses de cette saison a été mesurée le 25 janvier avec -22 degrés.

ats

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.