Passer au contenu principal

SuisseLa Fête du travail célèbre la grève des femmes

En ce mercredi 1er mai, des milliers de personnes devraient manifester en Suisse lors de la Fête du travail.

Unia va notamment épingler les inégalités entre hommes et femmes au niveau du travail.

Cette année, la Fête du travail est placée sous le signe de la mobilisation pour la grève des femmes du 14 juin. Plusieurs orateurs vont réclamer du respect, plus de salaire et plus de temps.

La présidente d'Unia Vania Alleva doit notamment prendre la parole mardi matin à Winterthour (ZH) et en soirée à Altdorf. Dans son discours, elle souligne que nous vivons actuellement un accroissement des inégalités et une discrimination plus marquée qui s'opposent à l'équité sociale et à l'intégration, selon un communiqué d'Unia.

«Dans la riche Suisse, nous, les femmes, nous gagnons toujours 17% de moins que nos collègues masculins. C'est une moyenne. Dans le quotidien syndical, nous rencontrons souvent des cas encore plus extrêmes. Nous nous battons sur la base de valeurs fortes: la solidarité, l'équité sociale, la justice et la liberté», déclare Vania Alleva dans la version écrite de son discours.

Les deux conseillers fédéraux socialistes du gouvernement seront également de la fête. Alain Berset participera à la manifestation à Soleure, alors que Simonetta Sommaruga visitera une crèche à Fribourg.

ats

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.