Passer au contenu principal

Feu vert des États pour des mesures contre le CO2

Les sénateurs réparent le «fiasco» du Conseil national. Mais tous les élus ne sont pas pour la taxe sur les billets d’avion.

Un premier vote important est tombé lundi soir. En 2030, au moins 60% de la réduction des émissions de CO2 devra être réalisée en Suisse. Une minorité du Conseil des États exigeait 80%.
Un premier vote important est tombé lundi soir. En 2030, au moins 60% de la réduction des émissions de CO2 devra être réalisée en Suisse. Une minorité du Conseil des États exigeait 80%.
Keystone

«Ces abrutis du Conseil national, enfermés dans leur logique partisane, se sont révélés incapables de lutter contre le réchauffement climatique. Heureusement, le Conseil des États est là pour repêcher la révision totale de la loi sur le CO2 et, dans sa sagesse légendaire, proposer un projet raisonnable et largement soutenu.» Bien sûr, personne au Conseil des États n’a dit les choses comme cela, lundi soir à Berne. Mais la majorité des élus l’a pensé très fort.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.