Passer au contenu principal

Alimentation«Les filières des farines animales devront être sûres à 100%»

Le retour des farines animales crée la polémique dans les pays de l'Union européenne. Ces produits exigent encore des contrôles pour éviter un retour de la maladie de la «vache folle», explique l'Office vétérinaire fédéral.

Les farines de porc et de volaille devront subir des contrôles sévères pour éviter tout cas de contact entre elles.
Les farines de porc et de volaille devront subir des contrôles sévères pour éviter tout cas de contact entre elles.
AFP

Les farines animales de porc et de volaille pourront dès le 1er juin nourrir les poissons d'élevage dans l'Union européenne.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.