Fin d’un conflit social sur le chantier du CEVA

TravailLes partenaires sociaux sont parvenus à un accord, sous l’égide du Département de la sécurité et de l’économie.

Les ouvriers se sont mis en grève mercredi dernier.

Les ouvriers se sont mis en grève mercredi dernier. Image: Geoffroy Baud

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L’un des plus importants conflits du travail sur le chantier CEVA (liaison ferroviaire Cornavin-Eaux-Vives-Annemasse) vient de prendre fin, a annoncé ce lundi le Département de la sécurité et de l’économie (DSE). Un accord a été trouvé entre les partenaires sociaux, soit d’une part la société Eaux-Vives Infra SA (EVI SA) et d’autre part les employés de l’entreprise, défendus par le syndicat Unia.

Les négociations avaient été entamées depuis plusieurs semaines entre les partenaires sociaux suite à l’annonce, en juin, de très nombreux licenciements pour la fin de l’année. Parmi eux, notamment, des ouvriers intérimaires dont les contrats ne seront pas renouvelés. En effet, la société EVI SA, filiale de la multinationale Vinci, termine actuellement la construction de la partie de l’ouvrage pour laquelle elle a été mandatée. Mercredi passé, les négociations ont connu un sévère coup d’arrêt. Dès lors, une partie des employés se sont mis en grève. Jeudi, le climat s’est détérioré entre employés grévistes et non-grévistes.

Vendredi pourtant, le climat s’est détendu (lire nos éditions des 29 et 30 août). Les employés grévistes ont accepté de reprendre le travail le lundi 31 août, après de nouvelles discussions avec leur employeur et les représentants du syndicat Unia.

Hier, finalement, le DSE a annoncé la fin de ce conflit du travail. Sous son égide, les différents partenaires sociaux se sont mis d’accord sur les modalités d’un plan social, lequel avait été esquissé ces dernières semaines. Il tient notamment compte des spécificités des travailleurs pour ce type de mégachantier d’infrastructure.

L’accord, signé par les représentants du personnel, les représentants du syndicat Unia et le conseiller d’Etat Pierre Maudet, en charge du DSE, est entré en vigueur lundi.

Créé: 01.09.2015, 08h38

Articles en relation

Grève sur le chantier du CEVA

Travaux publics Insatisfaits du résultats des négociations ouvertes depuis juin, les ouvriers licenciés ont arrêté le travail ce matin. Plus...

Géologie et briques de verre menacent le budget du CEVA

Chantier Le concept des gares alimente aussi le risque de surcoût qui se concrétise, selon des experts mandatés par Genève. Plus...

Le chantier du CEVA est lancé aussi côté français!

Ferroviaire Ce mardi, les partenaires français et suisses ont célébré le début des travaux de construction des 2 km de rail entre le Foron et Annemasse. Plus...

CEVA: Le National donne son aval à la convention avec la France

Grand Genève La convention porte sur les deux kilomètres entre la gare des Eaux-Vives et celle d'Annemasse. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.