Financement en partie assuré pour Svizra27

SuisseUne exposition nationale pourrait avoir lieu dans le nord-ouest du pays. Le projet est financé jusqu'en 2021, où un dossier sera déposé auprès du gouvernement.

L'arteplage de Morat, durant l'exposition nationale de 2002.

L'arteplage de Morat, durant l'exposition nationale de 2002. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le projet d'exposition nationale Svizra27 dans le nord-ouest de la Suisse a assuré son financement jusqu'en 2021. Un appel d'offres sera lancé cet été. Les promoteurs soumettront le dossier au Conseil fédéral à la fin de 2021.

Le financement jusqu'à décembre 2021 est assuré à hauteur de 1,5 million de francs. L'argent provient d'associations économiques et commerciales du nord-ouest, de trois associations économiques nationales (EconomieSuisse, Union patronale suisse et Union suisse des arts et métiers) et de cinq cantons (AG, BL, BS, SO et JU).

Les partenaires économiques et les cantons soutiennent le projet chacun à raison de 50 %. Les fonds des cantons proviennent de la Loterie Romande et de Swisslos, ont indiqué lundi les promoteurs de Svizra27 lors d'une conférence de presse à Bâle. Pour l'exposition nationale, ils tablent sur un coût global d'environ un milliard de francs.

«Une étape importante»

«L'engagement des cinq cantons du nord-ouest de la Suisse à soutenir le projet est une étape importante pour Svizra27», a déclaré Kurt Schmid, président de la fédération argovienne des entrepreneurs et président de l'association Exposition nationale Svizra27. «Plus rien ne s'oppose au concours public».

L'association est notamment composée de 30 entrepreneurs qui ont financé les deux premières phases du projet. Des discussions sont actuellement en cours avec des représentants des employés. Ceux-ci souhaitent être intégrés «le plus rapidement possible» au projet, a précisé Kurt Schmid.

La thématique centrale de Svizra27 est la cohésion entre l'homme et le travail. «Par le travail, nous façonnons notre environnement, la société et nous-mêmes», a déclaré la conseillère nationale Elisabeth Schneider-Schneiter (PDC/BL), membre du comité directeur de Svizra27. Le thème central du projet d'exposition nationale «nous concerne tous».

Appel d'offres

Les documents d'appel d'offres sont en cours de préparation. Le concours public pour l'exposition nationale devrait être lancé cet été et les promoteurs espèrent ainsi «obtenir des idées de projets de haute qualité». Des études de faisabilité seront réalisées «le plus tôt possible». Le projet gagnant sera présenté à l'été 2021. Svizra27 soumettra son dossier au Conseil fédéral à la fin de 2021.

Outre Svizra27, deux autres projets sont en concurrence pour la prochaine exposition nationale. Le premier, X-27, regroupe d'anciens collaborateurs de l'Expo.02 et souhaite organiser une exposition dans le Parc de l'innovation de Zurich, à l'aéroport de Dübendorf (ZH).

Le deuxième projet s'appelle NEXPO. Il a été lancé par les dix principales villes suisses. Il réunit Zurich, Bâle, Berne, Bienne, Genève, Lausanne, Lugano, Lucerne, St-Gall et Winterthour. La manifestation couvrirait ainsi pour la première fois l'ensemble du territoire.

La dernière exposition nationale s'est déroulée en 2002 sur les arteplages de Bienne, Neuchâtel, Yverdon-les-Bains et Morat. La première a eu lieu en 1833 à Zurich. (ats/nxp)

Créé: 10.02.2020, 13h54

Articles en relation

En Argovie, le rêve d’une expo nationale subsiste

Tradition L’association Svizra27 veut présenter une candidature pour la Suisse du Nord-Ouest. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.