Fonds 1MDB: membres de Petrosaudi visés

SuisseLe Ministère public de la Confédération a ouvert une enquête pour gestion déloyale, escroquerie et corruption.

(Photo d'illustration)

(Photo d'illustration) Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le MPC a ouvert en novembre 2017 une procédure pénale à l'encontre de deux représentants du groupe Petrosaudi dans le cadre des investigations sur le fonds souverain 1MDB. Il n'a pas révélé l'information plus tôt en raison des risques de collusion.

Le Ministère public de la Confédération (MPC) a lancé son enquête pour soupçons de gestion déloyale, escroquerie par métier, corruption active d'agents publics étrangers, blanchiment d'argent aggravé et gestion déloyale des intérêts publics. L'infraction de faux dans les titres a également été retenue à l'encontre de l'un des deux prévenus, a-t-il indiqué mardi, confirmant des informations de Reuters et du Financial Times.

Enquête depuis 2015

Cette procédure pénale s'inscrit dans le complexe d'enquêtes que le MPC mène déjà sur les détournements des investissements du fonds souverain 1MDB. La Suisse enquête depuis 2015 sur cette affaire aux ramifications internationales.

1MDB est un fonds souverain de Malaisie mis en place par le premier ministre Najib Razak. Environ 4,5 milliards de dollars issus de ce fonds auraient été détournés pour enrichir les directeurs du fonds, des hommes d?affaires proches du pouvoir malaisien, des officiels émiratis, voire le premier ministre lui-même, Najib Razak.

Six pays concernés au moins

L'affaire occupe selon Reuters au moins six pays dont la Suisse, les Etats-Unis et Singapour. Le fonds est aujourd'hui endetté à hauteur de quelque 12 milliards de dollars.

La compagnie Petrosaudi est au courant des investigations menées par la justice suisse sur 1MDB, mais n'est pas l'objet de cette enquête, a indiqué un porte-parole au Financial Times qui a révélé le développement de l'enquête en Suisse. Elle rejette les affirmations selon lesquelles elle-même ou certains de ses collaborateurs seraient impliqués dans le détournement de fonds issu de 1MDB. Elle a assuré son entière collaboration avec les autorités.

Campagne électorale

L'annonce du MPC intervient en pleine campagne électorale en Malaisie. Najib Razak, 64 ans, a dissous le Parlement le 6 avril dernier et compte rester au pouvoir à l'issue des élections législatives le 9 mai.

«Nous exhortons toutes les parties à s'abstenir de politiser l'enquête des autorités suisses sur des ressortissants non malaisiens et à ne pas créer des liens avec 1MDB pour des gains politiques», a indiqué le fonds cité par Reuters. «Le fonds 1MDB ne fait l'objet d'aucune enquête criminelle, ni en Malaisie ni à l'étranger», ajoute-t-il. (ats/nxp)

Créé: 01.05.2018, 15h24

Articles en relation

La banque privée Falcon doit restituer 1,8 million

Scandale 1MDB La banque aurait manqué à son devoir de diligence dans l'affaire de corruption concernant le fonds malaysien. Plus...

1MDB: le lanceur d'alerte pâtit du dégât d'image

Scandale du fonds malaisien Le lanceur d'alerte genevois qui a fait éclater le scandale du fonds souverain malaisien 1MDB ne peut toujours pas ouvrir un simple compte en banque. Plus...

La Suisse doit rendre des millions à la Malaisie

Scandale 1MDB Une pétition munie de plus de 8000 paraphes a été déposée auprès de la Chancellerie fédérale pour la restitution de 104 millions détournés. Plus...

Les banques ont fait face à un contexte difficile

Suisse Aux prises avec le scandale 1MDB en Malaisie, la place financière helvétique attend surtout l'épilogue du conflit fiscal avec les Etats-Unis. Plus...

Scandale 1MDB: Miranda Kerr rend les bijoux

People La top model a remis vendredi à la police américaine des bijoux offerts par un proche du Premier ministre malaisien. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.