Fonds versé à Clinton: le National en reste là

Suisse-USALe National s'est penché sur le versement par la Suisse d'un demi-million de francs à la fondation Clinton en 2011.

Micheline Calmy-Rey, alors cheffe du DFAE, avec Hillary Clinton, lors d'une rencontre en 2009.

Micheline Calmy-Rey, alors cheffe du DFAE, avec Hillary Clinton, lors d'une rencontre en 2009. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La polémique semble se calmer du côté du versement par la Suisse de 500'000 francs à une organisation caritative de la famille Clinton. Après avoir discuté avec le conseiller fédéral Didier Burkhalter, la commission de politique extérieure du National a décidé d'en rester là.

Une partie de la commission considère toutefois que le soutien de projets qui sont proches de personnalités politiquement exposées est fondamentalement problématique, ont indiqué mardi les services du Parlement.

La Direction pour le développement et la coopération a versé un demi million en 2011 à la «Clinton Health Access Initiative». Ce versement est intervenu, en plein différend fiscal entre Berne et Washington, alors que Micheline Calmy-Rey était ministre des affaires étrangères et Hillary Clinton secrétaire d'Etat américaine.

La commission a pris acte que le montant versé a servi à soutenir un projet de réduction de la mortalité infantile et des mères au Libéria. Selon le Conseil fédéral, ce versement respecte les directives légales et répond aux priorités de la politique suisse d'aide au développement. Toujours selon le gouvernement, il n'y a pas eu de conflit d'intérêts. (ats/nxp)

Créé: 22.11.2016, 13h33

Articles en relation

Berne a versé 500'000 francs à Clinton

Suisse-USA Selon la presse dominicale, la DDC aurait versé un demi-million à la fondation Clinton dans le cadre du différend fiscal avec les USA. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.