Passer au contenu principal

«Je suis en forme et je ne pense pas à ma retraite»

Johann Schneider-Ammann achève son année présidentielle. Il dit sa satisfaction de voir la crise européenne s’apaiser. Et son espoir d’une visite officielle chinoise l’an prochain.

«Pascal Couchepin m’a appris qu’il fallait travailler jusqu’à 67 ans.»
«Pascal Couchepin m’a appris qu’il fallait travailler jusqu’à 67 ans.»
Jean-Paul Guinnard

Un mois encore avant de passer le témoin à Doris Leuthard. Johann Schneider-Ammann termine une année présidentielle tout entière tournée vers la scène internationale. Le libéral-radical bernois avait promis de sortir la Suisse de l’impasse avec l’Europe. Un objectif qui devrait être atteint dans quelques jours. Interview.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.