Passer au contenu principal

Fortes pluies et inondations au menu

De mardi à mercredi, des pluies importantes ont touché la Suisse. Du Valais à Saint-Gall, tour d'horizon des risques et dégâts.

A Monthey (VS), la Vièze, un affluent du Rhône, menaçait de déborder mardi.
A Monthey (VS), la Vièze, un affluent du Rhône, menaçait de déborder mardi.
Photo d'archives, Keystone

De fortes pluies ont provoqué des inondations dans le canton de St-Gall dans la nuit de mardi à mercredi. Des maisons et des routes ont été envahies par les eaux. En Suisse romande, il est tombé par endroits plus de 100 litres par mètre carré depuis dimanche soir.

Les pompiers sont intervenus seize fois depuis mardi soir pour lutter contre des inondations, a déclaré un porte-parole de la police cantonale de St-Gall à l'agence de presse Keystone-ATS. Personne n'a été blessé. Le Rheintal a été le plus touché. A Grabs (SG), un ruisseau a débordé et ses eaux se sont répandues dans plusieurs maisons.

Au-dessus de Mels (SG), un glissement de terrain s'est abattu sur une route. La chaussée doit être dégagée et sera à nouveau ouverte à la circulation pendant la journée, a ajouté le porte-parole.

En Valais, les réseaux d'eau potable de plusieurs villages ont été pollués en raison des pluies abondantes des derniers jours. Les communes de Leytron et Troistorrents sont notamment touchées. Toutes deux recommandent à leurs citoyens de bouillir l'eau avant de la consommer.

Plus de 100 litres d'eau

Selon meteonews, il est tombé ces 60 dernières heures entre 60 et 90 litres par mètre carré. Dans plusieurs stations de mesure, la barre des 100 litres a même été franchie, a précisé mercredi le service météorologique dans un communiqué. La palme revient à La Valsainte (FR) avec 120 litres, suivie d'Aigle (VD) (117 litres), Les Acants et Bex (VD) (112 litres).

Les averses ont également été importantes en Valais. A Monthey (VS), la Vièze, un affluent du Rhône, menaçait mardi de déborder. La rivière a toutefois amorcé sa décrue vers 19h30. Elle demeure cependant sous surveillance, selon les autorités de la ville.

Selon MétéoSuisse, le niveau de danger de trois sur cinq s'applique encore à l'ensemble du Rhin alpin en raison d'une forte hausse du niveau du fleuve.

(ats)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.