Franz Weber: «Nous gagnerons de toute façon!»

Votations fédéralesLe bouillant écologiste estime que sa cause est gagnée en tous les cas. Quel que soit le sort de son initiative.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le sort de l’initiative « Pour en finir avec les constructions envahissantes de résidences secondaires paraissait encore incertain en début d’après-midi. Plusieurs cantons romands l’acceptent, mais le Valais le rejette massivement à plus de 70%. Franz Weber réagit au résultat de Genève (ou à plus de 55%), premier publié ce dimanche.

«Je dis bravo aux Genevois, c’est formidable! Ils ont compris, ils ne se sont pas laissé induire en erreur par les spéculateurs et leurs mensonges. Le canton a voté avec intelligence. Genevois vous êtes glorieux!»

Il n’empêche que votre initiative est acceptée de peu à Genève et pourrait bien être rejetée vivement dans les cantons alpins.

«Vous savez, quoi qu’il arrive nous gagnerons. De toute façon. Rien ne sera plus comme avant. On prenait tous les gens pour des imbéciles : une minorité de spéculateurs se remplissent les poches en enlaidissant la Suisse.»

«Je crois que le peuple a compris cela, et il a vu que la campagne a été terrible. Des milieux de l’immobilier ont mis toutes leurs forces dans la bataille.»

Ce serait tout de même une défaite!

«Je vous garantis que, après ce dimanche, quelque soit le résultat, nous allons continuer la bataille jusqu’au bout et nous la gagnerons pour le bien des Alpes, pour le bien de la Suisse. C’était difficile de résister aux discours alarmistes des opposants».

Après votre image de «sauveur du Lavaux», aimeriez-vous que l’Histoire vous retienne comme un «sauveur des Alpes» ?

«Cela m’est parfaitement égal de savoir ce que l’histoire retiendra de moi. Ce qui compte c’est la cause, c’est la bataille. Et je dis merci à tous ceux qui m’ont soutenu et se sont battus avec moi et qui continueront de se battre pour cette cause juste. On ne lâchera pas et on va gagner.»

Créé: 11.03.2012, 13h53

Articles en relation

Franz Weber et le prix unique de livre en perte de vitesse

Votations fédérales Les Suisses ne sont plus que 52% à soutenir l’initiative de Franz Weber contre les résidences secondaires, selon le 2e sondage SSR sur les votations du 11 mars. Le prix unique du livre est également en perte de vitesse. Plus...

Les Suisses ne veulent ni vacances, ni résidences secondaires

Votations du 11 mars L'initiative de Franz Weber contre les résidences secondaires a le vent en poupe: 61% des personnes interrogées pour le premier sondage, en revanche les six semaines de vacances ne recueillent que 39% de oui. Plus...

Peter Bodenmann va plus loin que Franz Weber

Votations du 11 mars L’ancien président du Parti socialiste suggère de forcer les propriétaires à acheter des billets de remontées mécaniques. Une façon de résoudre le problème des logements inoccupés dans les stations. Interview. Plus...

Le Conseil fédéral dit non aux quotas sur les résidences secondaires

Votations du 11 mars Le gouvernement rejette l'initiative sur les résidences secondaires, lancée par l'écologiste montreusien, Franz Weber. Plus...

Franz Weber lance la campagne sur les résidences secondaires

Votations du 11 mars L'écologiste montreusien défend l'initiative visant limiter à 20% la proportion maximale de maisons de vacances par commune. Grâce à ce texte, Berne aura les moyens d'imposer des règles aux communes. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.