Passer au contenu principal

Franz Weber a lutté avec ténacité pour l’écologie

Vaudois d’adoption et infatigable défenseur de la nature et du patrimoine, il s’est éteint à l’âge de 91 ans. Malgré ses méthodes controversées, il laisse un héritage durable.

Le 12 mars 2012 à Clarens, Franz Weber jubile après le oui à l’initiative contre les résidences secondaires.
Le 12 mars 2012 à Clarens, Franz Weber jubile après le oui à l’initiative contre les résidences secondaires.
PATRICK MARTIN

«J’espère que, dans une prochaine vie, s’il y en a une, je pourrai rêver, écrire des poèmes. Et ne plus être obligé de mener cette vie de combattant.» Ainsi parlait Franz Weber le 12 mars 2012 au lendemain du vote historique des Suisses sur la limitation des résidences secondaires. À son côté, son épouse, Judith, le regardait, les yeux brillants d’admiration. Et savourait le nouveau succès de son «vieux lion» à la santé de fer.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.