Freysinger lance une pétition pour défendre la neutralité

Rôle de la SuisseFait plus que rarissime pour un membre d'un exécutif: le conseiller d'Etat valaisan a choisi de lancer une pétition. Son but: défendre la neutralité de la Suisse face aux pressions qu'elle subit pour s'associer aux sanctions internationales contre la Russie.

Pour Oskar Freysinger, le monde a plus que jamais besoin d'une Suisse neutre.

Pour Oskar Freysinger, le monde a plus que jamais besoin d'une Suisse neutre. Image: ARCHIVES

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Il est exceptionnel pour un conseiller d'Etat de lancer une pétition. C'est pourtant la forme choisie par Oskar Freysinger pour défendre la neutralité de la Suisse face aux pressions qu'elle subit pour s'associer aux sanctions de l'UE et des Etats-Unis contre la Russie. Jeudi à 18 heures, sept heures après sa mise en ligne, elle comptait 640 signatures.

Le monde a plus que jamais besoin d'une Suisse neutre. Or les sanctions des Etats-Unis et de l'UE contre la Russie initient un engrenage de confrontation et de guerre, écrit le conseiller d'Etat UDC valaisan dans sa pétition postée jeudi en fin de matinée sur les réseaux sociaux et adressée au gouvernement et aux autorités politiques suisses.

A la veille du 1er Août, celui qui est aussi conseiller national souligne que «la neutralité est une vertu historique de notre système, ce qu'oublient parfois nos autorités. Or il est plus important que jamais de la préserver, écrit-il.

La forme de la pétition est plutôt un moyen d'expression réservé à des minorités qui veulent se faire entendre par les autorités, et non aux autorités elles-mêmes.

(ats/nxp)

Créé: 31.07.2014, 18h21

Articles en relation

Freysinger avoue avoir vécu des moments difficiles

Gouvernement valaisan Oscar Freysinger a reconnu qu'au début de son mandat de conseiller d'Etat, tout n'a pas été facile pour lui. Il se dit aujourd'hui serein et bien dans sa nouvelle fonction politique en Valais. Plus...

Baptême du feu pour Oskar Freysinger

Valais Devant le Parlement, le nouveau conseiller d'Etat a dû faire face à une série de critiques contre le projet de loi sur l'enseignement primaire. Plus...

Oskar Freysinger hérite de l'éducation et de la sécurité

Valais Le Conseil d'Etat valaisan a annoncé mercredi sa nouvelle répartition des départements. Le nouveau venu UDC Oskar Freysinger prendra la tête de l'éducation et de la sécurité. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.