Le froid n'est pas en contradiction avec le réchauffement

MétéoLa vague de froid qui a frappé l'Europe et l'Amérique du Nord ce printemps n'est pas en contradiction avec le réchauffement du climat mondial, a affirmé mercredi l'Organisation météorologique mondiale (OMM).

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Elle était limitée géographiquement à l'échelle globale.

«Le réchauffement des températures au niveau mondial est une certitude scientifique et s'accélère», a déclaré le secrétaire général de l'agence de l'ONU, Michel Jarraud, en présentant à Genève un rapport de 110 pages sur «Le climat dans le monde 2001-2010, une décennie d'extrêmes climatiques».

«Le changement climatique accroît la probabilité d'événements météorologiques extrêmes plus fréquents», a affirmé le responsable. La décennie 2001-2010 est la plus chaude qu'aient connue les deux hémisphères depuis 1881, confirme le rapport.

«Le printemps froid que nous avons connu en Europe n'est pas en contradiction avec le réchauffement, mais sans doute une manifestation supplémentaire de ce réchauffement, car la conséquence de la fonte des glaces de l'Arctique», a expliqué Michel Jarraud.

Circulation atmosphérique modifiée

Avec le réchauffement plus sensible dans les régions nordiques, la différence des températures avec les régions équatoriennes se réduit, a-t-il indiqué. Cela modifie la circulation atmosphérique et pourrait causer des températures plus froides dans certaines régions, même s'il n'y a pas de consensus entre les scientifiques sur ce point, a dit Michel Jarraud.

Il a souligné que les températures plus froides en Europe et Amérique du Nord se sont accompagnées de températures plus élevées ailleurs sur la planète. (ats/nxp)

Créé: 03.07.2013, 15h20

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 4

«Christian Constantin dérape une fois de trop», paru le 23 septembre 2017.
(Image: Valott) Plus...