Pas de huis clos pour le fils d'Ueli Maurer

SuisseLe fils d'Ueli Maurer doit être jugé pour un accident de la route en état d'ébriété. Les médias seront finalement admis au procès.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le procès du fils du conseiller fédéral UDC Ueli Maurer devant le Tribunal de district de Hinwil (ZH) à la suite d'un accident de voiture ne devra finalement pas se dérouler à huis clos. Le Tribunal fédéral (TF) a décidé que les médias seront admis lors des débats.

Le fils du conseiller fédéral doit comparaître devant le Tribunal de district de Hinwil en raison d'un accident de voiture en novembre 2015. Il a endommagé le mur d'une maison il y a deux ans dans cette petite ville. Une prise de sang avait alors été ordonnée, mais le résultat n'a jamais été divulgué. On ignore quand le procès aura lieu. Seule certitude: le public ne pourra pas y assister.

Selon le jugement du TF, d'abord révélé dimanche par la SonntagsZeitung et dont l'ats a obtenu une copie lundi, l'affaire concerne un accident de la circulation sous influence de l'alcool, couplé à des délits contre le patrimoine et à des menaces et violences contre des fonctionnaires. L'accusé a reconnu les faits.

Intérêt public prédominant

L'avocat du prévenu a fait recours contre le rejet d'un huis clos par la justice zurichoise devant le TF. A la mi-janvier, la Cour suprême zurichoise avait confirmé une décision de première instance du Tribunal de district de Hinwil du mois de décembre dernier. Ce dernier avait autorisé l'accès des médias au procès du fils d'Ueli Maurer.

L'avocat voulait empêcher que les détails des infractions et le verdict ne soient rendus publics, arguant que la présentation des faits aurait fait perdre son emploi à son client et l'aurait placé dans une situation où il lui était impossible d'en retrouver un autre.

Le TF justifie sa décision en affirmant qu'il y a un intérêt public prédominant à ce que les chroniqueurs judiciaires accrédités rendent compte du contenu de la procédure pénale contre le fils d'un conseiller fédéral. Cela permettra aussi de préciser les infractions pénales et les peines concrètes. Ce n'est qu'ainsi que l'on peut atteindre un contrôle judiciaire efficace aux yeux du public, écrit le TF.

Créé: 20.05.2018, 08h27

Articles en relation

Le fils d'Ueli Maurer veut un procès à huis clos

Justice Le fils du conseiller fédéral, impliqué dans un accident de la route, a fait recours au TF contre la présence de la presse à son procès. Plus...

Le fils d'Ueli Maurer avait-il bu?

Zurich Le fils du conseiller fédéral a été victime d'un accident de voiture lundi soir. Il aurait indiqué avoir consommé de l'alcool avant de prendre le volant Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 22 août 2019
(Image: Bénédicte ) Plus...