Les gares plus accessibles aux handicapés

TransportsA la demande de l'office fédéral des transports, les infrastructures des transports publics seront mieux aménagées.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Fini, la galère des espaces trop grands entre le quai et le train et autres obstacles. D’ici à 2023, les voyages en transports publics deviendront plus aisés pour les personnes à mobilité réduite, les parents avec des poussettes ou encore les globe-trotteurs aux valises chargées. Les CFF ainsi que toutes les autres compagnies de transports publics suisses ont été chargés par l’Office fédéral des transports (OFT) d’effectuer les travaux nécessaires.

L’OFT entend ainsi faire respecter la loi sur l’égalité pour les handicapés (LHand), qui prévoit que tous les voyageurs transitant par les gares accèdent sans obstacle aux quais et puissent entrer et sortir des trains de façon autonome d’ici à 2023. C’est le cas aujourd’hui pour seulement 58% des voyageurs dans les gares CFF, soit 335 sur 747. Dans la liste, on trouve par exemple Genève Aéroport, Morges, Renens, Versoix, Vevey ou encore Yverdon. L’OFT vise un taux de 93% d’ici quatre ans.

Total de la facture, à charge de la Confédération: 3,6 milliards de francs. L’ex-régie fédérale dépensera un milliard pour surélever les quais et construire ascenseurs et rampes d’ici à 2024. Passé ce délai, il restera encore 123 gares jugées inadaptées. Pour 68 petites gares, la charge financière d’éventuels travaux est jugée disproportionnée: elles ne seront finalement pas adaptées. L’OFT exige toutefois que des mesures de compensation soient mises en place, à l’exemple d’une offre d’assistance du personnel ou d’un moyen de transport alternatif.

D’autres haltes, telles Morges, Neuchâtel ou encore Berne bénéficient d’un délai supplémentaire: ces gares font l’objet de projets plus ambitieux. Les travaux, plus longs, incluront évidemment la mise en conformité avec la LHand.

Une longue attente

Les représentants ont dû se battre pour en arriver là. Entrée en vigueur en 2004, la LHand a laissé un délai de transition de 20 ans pour effectuer les travaux nécessaires - demain, donc. Entre-temps, l’organisation faîtière des personnes handicapées a déposé une plainte contre les CFF, critiquant les obstacles jugés trop nombreux rencontrés par les passagers handicapés non accompagnés. Le Tribunal administratif fédéral lui a donné raison sur l’inclinaison des rampes d’accès qui ne devra pas dépasser 15%, mais a rejeté dix autres de ses demandes.

L’annonce de l’OFT arrive donc quasi la veille de l’échéance. Un effort tardif que les associations d’aide ne manquent pas de remarquer: le retard de la mise en œuvre est agaçant et tient du fait que les entreprises de transports et l’OFT ont attendu beaucoup trop longtemps, souligne Inclusion Handicap. «C’est un grand pas pour l’autonomie des voyageurs, cela montre que les choses bougent, ajoute cependant Marc Moser, responsable de la communication d’Inclusion Handicap. Par contre, il faut que le mouvement suive pour toute l’infrastructure ferroviaire. De nombreux trains ne sont pas accessibles aux handicapés, qui sont obligés de demander de l’aide. Ce n’est pas ce qu’on appelle de l’autonomie.»

Les CFF ont effectivement mis en place le «Call Center Handicap», une aide gratuite pour monter et descendre à bord des trains mise à disposition des personnes qui en ont besoin. Rien qu’en 2017, plus de 142'000 interventions de ce genre ont été réalisées par 77 collaborateurs affectés à cette mission sur tout le territoire, pour un montant avoisinant neuf millions de francs.

Quant aux trains difficiles d’accès, il faudra encore s’armer de patience. «Notre nouveau matériel est déjà adapté aux personnes à mobilité réduite, rappelle le porte-parole des CFF Philippe Revaz. Tous les nouveaux trains acquis au cours des dernières années permettent un accès en chaise roulante ou aux poussettes. Malheureusement, les vieux trains aux accès difficiles sont encore en circulation, il est vrai. Mais nous ne pouvons pas jeter ce vieux matériel du jour au lendemain. Il disparaîtra progressivement au fil des prochaines années.» (24 heures)

Créé: 06.12.2018, 14h33

Articles en relation

Trains CFF: Inclusion handicap débouté

Suisse Le Tribunal administratif fédéral n'est pas entré en matière sur dix demandes faites par Inclusion handicap, concernant les trains à deux étages. Plus...

Inclusion Handicap dépose plainte contre les CFF

Rail Les personnes en situation de handicap qui voyagent seules rencontreraient de nombreux obstacles dans les nouveaux trains à deux étages des CFF. Plus...

Les CFF cèdent aux demandes des handicapés

fauteuils roulants Les CFF vont réaliser les adaptations exigées par le Tribunal administratif fédéral (TAF) pour les fauteuils roulants dans les nouveaux trains Intercity à deux étages. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Paru le 11 décembre.
(Image: Bénédicte) Plus...