«La gauche ne s'imposera pas» en Amérique latine

WEF2019Lors de son allocution prononcée au Forum économique de Davos, le président brésilien Jair Bolsonaro s'en est pris à «la gauche» en Amérique latine.

Jair Bolsonaro refuse que l'Amérique latine devienne «bolivarienne»

Jair Bolsonaro refuse que l'Amérique latine devienne «bolivarienne» Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le président brésilien Jair Bolsonaro a assuré mardi que «la gauche ne s'imposerait pas» en Amérique latine. Il a refusé que la région devienne «bolivarienne», dans un discours devant l'élite mondiale réunie au Forum économique de Davos.

«La gauche ne s'imposera pas dans la région ce qui, de mon point de vue, est une bonne chose» , a affirmé mardi le président d'extrême-droite. Ce climato-sceptique a toutefois adopté un ton plus conciliant pour assurer que «l'environnement et les efforts de développement devaient avancer main dans la main» .

(ats/nxp)

Créé: 22.01.2019, 16h42

Articles en relation

Ueli Maurer fait l'éloge des valeurs suisses à Davos

WEF Le chef du Département fédéral des finances (DFF) a rendu hommage à Klaus Schwab, le fondateur du WEF, qui a réussi à «concrétiser sa vision» et a créé «un réseau unique». Plus...

A Davos, Bolsonaro va vendre son «nouveau Brésil»

WEF 2019 Le président brésilien va faire un discours ce mardi à 15h30. Mariant populisme et libéralisme, il tentera de séduire les quelque 3000 décideurs politiques présents à Davos. Plus...

Davos veut plus taxer les riches, du bout des lèvres

WEF Les géants du monde présents à Davos se disent favorables à plus de justice fiscale. Mais le compromis mondial nécessaire à sa réalisation est bien loin. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.