Passer au contenu principal

La gauche veut savoir qui paie les élus au parlement

Le Parti socialiste lance une nouvelle offensive pour que les parlementaires soient forcés à dévoiler tous leurs revenus.

Keystone

Transparence! Un mot souvent évoqué à Berne ces temps-ci. Le poids du lobbyisme sous la Coupole, récemment mis en lumière par l’affaire du lobby kazakh de la Bernoise Christa Markwalder (PLR), inspire le Parti socialiste. «Les citoyens ont le droit de savoir quels sont les liens d’intérêts des politiciens qui les représentent et par qui ils sont payés!» juge le parti, qui lance une initiative parlementaire pour forcer les élus à déclarer tous leurs revenus. Un texte copié-collé d’une précédente initiative, refusée en 2012. Le PS assure vouloir donner «une nouvelle chance à la droite de corriger le tir». L’offre se justifie car «beaucoup d’élus bourgeois se sont dits scandalisés par l’affaire du Kazakhstan, à entendre Jean-François Steiert (PS/FR). Il ne s’agit en aucun cas de faire de la morale. Mais c’est un pas nécessaire vers la transparence car la Suisse a un énorme retard dans ce domaine.»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.