Passer au contenu principal

«Genève n’a plus de places d’hébergement»

Magistrat de tutelle de l’Hospice, Mauro Poggia répond à ceux qui refusent que les requérants d’asile soient logés sous terre.

Mauro Poggia. Image d'archives.
Mauro Poggia. Image d'archives.
© Olivier Vogelsang / Tamedia

Vendredi, plus d’une centaine de personnes se sont à nouveau mobilisées contre l’hébergement de requérants d’asile – tous statuts confondus – dans des abris de protection civile (PC) et donc souterrains (lire ci-dessous). Les revendications du collectif Stop Bunkers, en février, ont été reprises par des députés dans une motion, puis par d’autres associations et solidarités.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.