Glaris prépare une loi «anti-burqa»

Espace publicUn citoyen glaronnais a déposé une initiative basée sur le précédent au Tessin et soutenue par le groupe UDC.

Après le Tessin, le canton de Glaris pourrait se doter d'une loi «anti-burqa».

Après le Tessin, le canton de Glaris pourrait se doter d'une loi «anti-burqa».

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La Landsgemeinde de Glaris se prononcera probablement en mai 2017 sur une interdiction de se dissimuler le visage dans l'espace public, visant avant tout la burqa. Le parlement cantonal a jugé recevable et substantielle l'initiative d'un citoyen dans ce sens.

Pour être jugée recevable, la demande de citoyen («Memorialsantrag») doit obtenir le soutien d'au moins dix députés sur les 60 que compte le législatif glaronais. Vendredi, l'initiative sur la dissimulation du visage a passé la rampe avec 11 voix, toutes du groupe UDC.

Début décembre, le gouvernement avait estimé que la demande du citoyen était légalement possible. Le texte se base sur l'initiative acceptée au Tessin par 65,5% de la population. (ats/nxp)

Créé: 16.12.2015, 13h40

Articles en relation

Un entrepreneur veut neutraliser la loi anti-burqa

Canton du Tessin La loi anti-burqa adoptée au Tessin en novembre risque de rester sans effet avant même d'entrer en vigueur. Un entrepreneur a annoncé qu'il paierait toutes les amendes. Plus...

La Landsgemeinde pourrait voter sur la burqa

Glaris Interdire de se dissimuler le visage est légalement possible, selon le gouvernement. Si le parlement accepte le texte, le peuple tranchera. Plus...

Le Parlement tessinois approuve la loi anti-burqa

Port du voile Le Parlement a suivi le peuple tessinois. Dorénavant il sera interdit de se couvrir le visage dans l'espace public du canton. Plus...

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 5

Soumise au vote populaire le 4 mars prochain, l'initiative «No Billag» vise à supprimer la redevance radio et télévision. Si tel devait être le cas, la RTS fermerait boutique, selon son directeur, publié le 22 novembre 2017
Plus...