Passer au contenu principal

Les grands chantiers qui attendent les deux ministres

Les défis ne manqueront pas pour Ueli Maurer aux Finances. Guy Parmelin aura lieu davantage de temps pour se familiariser avec le Département de la défense.

Keystone

Des visites à la caserne, Ueli Maurer passera aux salons feutrés du monde bancaire et financier. Il aura fort à faire et peu de temps pour se mettre au diapason. Dès janvier, il devra mener la campagne de votation contre l’initiative du PDC «Non à la pénalisation du mariage» soumise au vote le 28 février. Il devra également poursuivre les travaux de la 3e réforme de l’imposition des entreprises (RIE III), cruciale pour l’arc lémanique notamment. Le grand argentier vaudois Pascal Broulis aurait ainsi applaudi à l’idée de voir Guy Parmelin reprendre les Finances.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.