Passer au contenu principal

«Grâce aux tests ADN, je sais qui est ma famille»

Beaucoup d’enfants adoptés recherchent leurs origines. La génétique favorise les retrouvailles et permet d’apporter des certitudes. Mais elle a aussi ses limites.

Des kits vendus sur Internet permettent de faire un test ADN. Et aussi d'enregistrer ses données dans des bases pour trouver des proches.
Des kits vendus sur Internet permettent de faire un test ADN. Et aussi d'enregistrer ses données dans des bases pour trouver des proches.
Keystone

Marco rentre du Chili, où il a passé deux semaines avec sa mère biologique. Ce Vaudois adopté il y a 37 ans a finalement retrouvé ses origines. Outre les investigations sur le terrain, il a utilisé les techniques offertes par la génétique. Et c’est grâce à l’ADN qu’il a au final pu obtenir des certitudes.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.