Le greffier «difficile» sera bien licencié

Tribunal fédéralUn greffier d'une commune lucernoise avait fait recours à son licenciement. Le Tribunal fédéral a confirmé son renvoi.

Tribunal fédéral.

Tribunal fédéral. Image: archive/photo d'illustration/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La municipalité d'une petite commune lucernoise s'est séparée à bon droit de son greffier car celui-ci ne respectait pas les délais et s'en prenait dans ses rapports à certains membres de l'exécutif. Le Tribunal fédéral a rejeté le recours du fonctionnaire.

L'homme avait reçu son licenciement ordinaire en novembre 2016 et avait été libéré immédiatement de ses obligations. Dans un jugement publié mardi, le Tribunal fédéral rappelle qu'un renvoi est fondé lorsque la poursuite de l'activité de la personne va à l'encontre du bon fonctionnement de l'administration.

Mail grossier

Tel est le cas en l'occurrence. Dans ses considérants, la haute cour relève que l'intéressé n'a pas respecté des délais à de nombreuses reprises. Ces retards ont eu un impact sur les affaires de la commune mais aussi sur des votations. En outre, il avait tendance à accaparer des compétences qui ne lui appartenaient pas.

La situation s'est encore tendue peu avant le licenciement, lorsque la municipalité devait se prononcer sur l'acquisition d'un nouveau software. Deux des conseillers impliqués dans le dossier penchaient pour un programme différent de celui qui était privilégié par le greffier.

Le recourant avait alors écrit un mail grossier aux deux municipaux. Il prétendait que lui seul était en mesure de saisir la procédure dans son ensemble et de l'évaluer avec l'expertise nécessaire. Il accusait l'un des conseillers de pur cynisme et le comparait à Poutine. (arrêt 8C_280/2018 du 22 janvier 2019) (ats/nxp)

Créé: 12.02.2019, 12h05

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.