La grippe épargne la Suisse pour l'instant

Grippe saisonnière Le seuil épidémique de la maladie, qui se situe à 69 cas d'affections pour 100'000 habitants, n'a pas encore été atteint cet hiver.

Au 7 janvier 2020, l'incidence de la grippe était faible dans tous les groupes d'âge.

Au 7 janvier 2020, l'incidence de la grippe était faible dans tous les groupes d'âge. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La grippe épargne la Suisse pour l'instant. Le seuil épidémique n'a pas été atteint tandis que les cantons de Berne, Fribourg et Jura sont un peu plus touchés que les autres.

La propagation des affections grippales en Suisse est actuellement sporadique, indique l'Office de la santé publique sur son site. Durant la première semaine, 97 médecins du système de surveillance Sentinella ont rapporté 12,4 cas d'affections grippales pour 1000 consultations.

Extrapolé à l'ensemble de la population, ce taux correspond à une incidence de 59 consultations dues à une affection grippale pour 100 000 habitants. Le seuil épidémique saisonnier de 69 cas d'affections grippales pour 100 000 habitants n'a pas été atteint.

Retard

L'année précédente, la vague de grippe avait atteint la Suisse au cours de la deuxième semaine de janvier. En 2018, l'épidémie de grippe a éclaté en décembre.

Au 7 janvier 2020, l'incidence était faible dans tous les groupes d'âge, à l'exception des 0 à 14 ans. Les cas de grippe sont courants dans les cantons de Berne, de Fribourg et du Jura. Les cas sont sporadiques dans les cantons d'Argovie, de Bâle-Campagne, de Bâle-Ville et de Soleure ainsi que dans les deux Appenzell, Glaris, Saint-Gall, Schaffhouse, Thurgovie et Zurich.

Personnes à risque

La grippe entraîne chaque année entre 112 000 à 275 000 consultations médicales en Suisse, selon le système de surveillance Sentinella. En raison des complications de la maladie, il y a également plusieurs milliers d'hospitalisations et plusieurs centaines de décès.

Cela affecte principalement les personnes présentant un risque accru de complications de la grippe, telles que les femmes enceintes, les bébés prématurés, les personnes âgées et les personnes atteintes de certaines maladies chroniques. (ats/nxp)

Créé: 08.01.2020, 16h45

Articles en relation

La grippe a été plus meurtrière en 2017

Suisse Le début de l'année 2017 a été marqué par une vague de grippe qui a causé nettement plus de décès chez les seniors par rapport aux chiffres normalement attendus à cette époque de l’année. Plus...

Les pandémies de grippe «inévitables» selon l'OMS

Santé Un milliard de personnes sont touchées chaque année par la grippe et des centaines de milliers en meurent. L'Organisation mondiale de la santé lance une «stratégie mondiale de lutte». Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.