La grippe bien présente dans toutes les régions

SuisseL'incidence était à la hausse dans quasi tous les cantons suisses. Toutes les classes d'âge sont touchées par la grippe.

Les anti-grippaux ont encore de beaux jours devant eux.

Les anti-grippaux ont encore de beaux jours devant eux.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La propagation de la grippe en Suisse est actuellement largement répandue. D'après les dernières informations publiées mercredi par l'Office fédéral de la santé publique (OFSP), elle progresse dans toutes les régions. Les hôpitaux tournent à plein régime.

La semaine dernière, 146 médecins du système de surveillance Sentinella ont rapporté 40,3 cas d'affections grippales pour 1000 consultations, contre 31,1 cas la semaine précédente. Extrapolé à l'ensemble de la population, ce taux correspond à une incidence de 310 consultations dues à une affection grippale pour 100'000 habitants.

Le seuil épidémique saisonnier de 68 cas pour 100'000 habitants a été dépassé durant la deuxième semaine de janvier. Depuis lors, la grippe ne cesse de s'étendre. L'épidémie atteindra bientôt les pics des deux dernières années.

Ainsi l'incidence était à la hausse dans quasi tous les cantons. Seule la région regroupant ceux de Berne, du Jura et de Fribourg reste stable. Toutes les classes d'âge sont touchées. L'incidence était la plus élevée chez les enfants de moins de 4 ans.

Pic de fréquentation

De nombreux hôpitaux font face à une occupation maximale de leurs infrastructures. «Sur le front de la grippe, nous avons procédé à l'isolement de deux unités sur le site de la résidence la Promenade» à Delémont, indique par exemple l'Hôpital du Jura dans un communiqué.

Même constat du côté des Hôpitaux universitaires de Genève (HUG), qui relèvent dans un communiqué une hausse de 10 à 20% pour les adultes des entrées aux urgences par rapport à un mois de février normal. Pour les enfants, ce chiffre monte même à environ 20-25%. Des unités ont notamment dû être rouvertes.

A l'origine de ce pic, la vague de grippe très virulente, mais aussi de nombreux virus respiratoires, affectant particulièrement les enfants et les personnes âgées. Outre les urgences, les services d'hospitalisation sont aussi fortement sollicités, notamment en raison de complications.

Le directeur adjoint des soins du CHUV Patrick Genoud note lui aussi d'importantes arrivées liées à la grippe, en conjonction avec d'autres facteurs. «Si nous ne sommes pas dépassés, nous tournons toutefois à pleine capacité», explique-t-il à Keystone-ATS. Selon lui, le principal défi consiste à pouvoir isoler les personnes grippées. (ats/nxp)

Créé: 13.02.2019, 16h44

Articles en relation

La grippe saisonnière bat son plein en Suisse

Santé Le seuil épidémique de la grippe a été franchi en Suisse à la mi-janvier. Les enfants de moins de 4 ans sont les plus touchés. Plus...

La grippe est largement répandue

Suisse La maladie progresse dans toutes les régions du pays et affecte en particulier les enfants en bas âge. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.