Guy Parmelin manœuvre-t-il pour avoir des Rafales?

SuisseLes défenseurs du projet de défense sol-air s'activent contre le gel décidé en mars et pour empêcher que les fonds ne servent au futur avion de combat.

La décision de Guy Parmelin de geler le projet de défense sol-air rencontre toujours des résistances.

La décision de Guy Parmelin de geler le projet de défense sol-air rencontre toujours des résistances. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le gel du projet de défense sol-air (BODLUV pour Bodengestützte Luftverteidigung) ne passe toujours pas auprès de certains à Berne. Au point d'imaginer que Guy Parmelin voudrait sacrifier le projet afin de récupérer les fonds pour acheter des Rafales, explique l'Aargauer Zeitung dans son édition du 8 décembre.

BODLUV est revenu sur le devant de la scène à la faveur du rapport du groupe de travail des Commissions de gestion (CdG). Il s'agit d'établir si le patron du DDPS a eu raison de tout geler en mars dernier.

Ledit rapport doit être publié le 20 décembre mais selon un lobbyiste de l'industrie d'armement, il sera «dévastateur pour Guy Parmelin, qui cherche maintenant à le désamorcer». Le groupe de travail dirigé par le conseiller aux Etats Claude Janiak (PS/BL) est présenté comme favorable à BODLUV et critique envers le ministre vaudois.

Le retour du Rafale?

L'enjeu porte sur des milliards et l'orientation du futur programme d'armement car il n'y aura pas assez de fonds pour le projet de défense sol-air et le nouvel avion de combat des Forces aériennes suisses. Les partisans de BODLUV soupçonnent donc Guy Parmelin de vouloir réserver les fonds pour acquérir un appareil multi-rôles.

C'est le cas du conseiller national Hans-Peter Portmann (PLR/ZH), et accessoirement colonel en défense contre avions (DCA). Il craint de ne voir qu'une défense sol-air réduite à des canons anti-aériens afin d'acheter un avion très cher «et de préférence français».

Le conseiller national cite sans le nommer le Rafale du groupe français Dassault, qui avait été recalé face au Gripen suédois en raison de son prix, bien qu'il soit sorti en tête durant les essais d'évaluation.

Pas d'avis sur le Rafale

Guy Parmelin s'est pourtant montré très clair la semaine passée dans une interview publiée par la Nordwestschweiz. «Je n'ai pour le moment aucune opinion à ce sujet. Ce qui m'intéresse, c'est ce dont nous avons exactement besoin». Interrogé sur BODLUV, il avait répondu qu'une défense sol-air était «probablement nécessaire». Des propos qui n'ont pas rassuré les défenseurs du projet.

Ces derniers espèrent que le rapport du 20 décembre infléchira le patron du DDPS. «BODLUV doit voir le jour comme prévu et contrairement à ce que veut Guy Parmelin», assène un membre de la CdG. Ce rapport doit aussi servir à taper sur les doigts du ministre vaudois, de telle sorte qu'il «s'en souvienne à l'avenir».

UDC zen

Une menace que le conseiller national Adrian Amstutz (UDC/BE) prend avec philosophie. «Militaire, administration, industrie ou encore adversaires, tous diront qu'ils ont fait tout juste avec BODLUV et que Parmelin a fait tout faux. Mieux vaut donc que le conseiller fédéral se taise afin qu'il puisse continuer à travailler.»

Mais le chef du groupe UDC au parlement se dit également convaincu que Guy Parmelin «ne se laissera pas intimider. Il continuera à examiner et à intervenir le cas échéant.» (nxp)

Créé: 08.12.2016, 11h03

Articles en relation

La Swisscoy oppose Guy Parmelin à Ueli Maurer

Suisse La proposition de prolonger le mandat de la Swisscoy avec des effectifs réduits a été combattue par le ministre zurichois. Plus...

Guy Parmelin veut un crédit d'étude de 10 millions

Avions de combat Sans attendre un rapport d'experts prévu en 2017, le conseiller fédéral réclame un crédit de 10 millions de francs pour étudier l'achat d'un nouvel avion de combat. Plus...

Les militaires souffrent avec Guy Parmelin

Suisse La patron vaudois du DDPS veut tout savoir de son département. Et en français s'il vous plaît. Plus...

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 4

Les excès de zèle de Corsier pour naturaliser un étranger, paru le 25 juillet
(Image: Bénédicte) Plus...