Passer au contenu principal

Halloween affole de nouveau les consommateurs

Depuis quelques années, la Fête des morts a repris possession des rayons des magasins. Son commerce est plus efficace que jamais en Suisse.

Keystone

Des toiles d’araignées se tissent dans les grandes surfaces, les costumes de morts-vivants ou de fantômes hantent les rayons de prêt-à-porter. Cette fête n’était-elle pas devenue ringarde depuis que le masque de «Scream» était passé de mode?

Que nenni! Malgré un passage à vide juste avant les années 2010, le succès est de retour. Les géants commerciaux sont unanimes sur le succès de Halloween. Selon Urban Neushausler, directeur de la gamme sports et enfants chez Manor, «une demande croissante des clients est constatée depuis six ans». Un regain de popularité qui s’apparente peut-être à la mode des séries télévisées comme «The Walking Dead», qui a explosé les records de streaming en ligne.

Essort du marché en ligne

Les grandes surfaces ont dû cependant réinventer leur stratégie marketing pour faire continuer à vendre, et augmenter le rythme de consommation. «En plus du marché stable, Halloween est devenu un sujet important pour le commerce en ligne», explique le représentant de Manor.

Le sujet est également incarné à travers des événements en magasin, par exemple avec des séances de maquillage pour enfants, qui ne manquent pas d’attirer les plus jeunes consommateurs.

Des costumes plutôt que de la déco

Cela dit, Marilena Baiatu, porte-parole pour Coop Suisse, observe un changement de comportement. «Alors que par le passé il y avait une demande pour des objets de décoration, ce sont désormais les vêtements et les accessoires qui sont de plus en plus populaires aujourd’hui - en plus des citrouilles», explique-t-elle. Quoi qu’il en soit, le commerce autour de la Fête des morts augmente d’année en année en Suisse.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.