Un hélicoptère entre en collision avec un drone

TessinUn accident peu banal entre un aéronef et un appareil télécommandé est survenu vendredi dans le Val Verzasca.

L'incident s'est déroulé à proximité de l'aéroport de Locarno-Magadino.

L'incident s'est déroulé à proximité de l'aéroport de Locarno-Magadino. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un hélicoptère est entré en collision avec un drone vendredi au Tessin. L'hélicoptère a pu regagner la base de Locarno sans préjudice après l'incident près du barrage de la Verzasca. Le pilote du drone a été identifié.

L'incident s'est produit à environ 1000 mètres d'altitude dans le Val Verzasca, selon la police cantonale tessinoise. L'enquête a montré qu'une pale de l'hélicoptère enregistré en Suisse présentait des traces de heurt avec un objet dur.

Comme aucune trace de sang n'a été trouvée, les autorités ont exclu un choc avec un oiseau. Le Service suisse d'enquête de sécurité (Sust) a procédé à des investigations. La police a identifié le pilote du drone. Il s'agit d'un Suisse de 42 ans originaire du canton de Lucerne, signalé à l'Office fédéral de l'aviation civile (OFAC).

Selon un porte-parole de la police, le drone n'aurait - quel que soit son poids et au vu de sa proximité avec l'aéroport de Locarno-Magadino -, pas dû pouvoir s'élever jusqu'au lieu de l'accident. Assuré, il fait l'objet d'une enquête.

Selon l'OFAC, les drones d'un poids inférieur à 30 kilos peuvent être utilisés sans autorisation, sauf dans les zones avec restriction ou interdiction de vol. Le pilote doit en tout cas maintenir un contact visuel avec l'appareil. (ats/nxp)

Créé: 25.05.2018, 17h34

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.