Hôpitaux neuchâtelois gérés par deux SA?

SantéUn groupe de travail propose que les deux centres de soins aigus du canton soient gérés par des sociétés anonymes en mains de l'Etat.

L'entrée de l'hôpital de la Chaux-de-Fonds.

L'entrée de l'hôpital de la Chaux-de-Fonds. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Les deux futurs hôpitaux de soins aigus du Littoral et des Montagnes neuchâteloises pourraient être gérés par des sociétés anonymes de service public en mains de l'Etat. C'est une proposition du groupe de travail chargé de donner des pistes pour mettre en oeuvre l'initiative pour deux hôpitaux autonomes.

Cette structure juridique est fréquemment utilisée dans les cantons alémaniques, a relevé le groupe de travail lundi dans un communiqué de presse. Il juge cette forme préférable à celle de l'établissement autonome de droit public de l'actuel Hôpital neuchâtelois (HNE).

Elle offre une plus grande autonomie à l'hôpital, tout en le rendant davantage responsable de sa gestion financière, explique-t-il. Et elle répond mieux aux règles de la LAMal introduites en 2012 sur le financement hospitalier, largement fondées sur la concurrence.

Séparé du politique

Enfin, cette structure sépare plus clairement la fonction politique - que continuera d'assumer l'exécutif cantonal à travers la planification hospitalière - de la stratégie d'entreprise, qui relève de la compétence de chaque établissement.

Il faut aller de l'avant rapidement en constituant les organes dirigeants des deux entités, commente le groupe de travail. Celui-ci précise que sur la base des propositions générales qu'il aura faites pour les missions, le personnel et les infrastructures, il appartiendra ensuite à ces dirigeants de faire des choix.

Le groupe a remis vendredi son rapport intermédiaire au Conseil d'Etat. Dans un communiqué, ce dernier se dit satisfait de recevoir des propositions concrètes dans le délai imparti pour ce premier rendu. Il va l'analyser à la rentrée des vacances d'été.

Le groupe interrompt momentanément ses travaux dans l'attente de la détermination du gouvernement cantonal. Il devrait reprendre ses réflexions en août pour rendre un rapport définitif fin septembre. (ats/nxp)

Créé: 17.07.2017, 10h22

Articles en relation

Les hôpitaux neuchâtelois vont être placés aux soins intensifs

Santé Le conseil d'administration de HNE a démissionné en bloc. Le Conseil d'Etat promet qu'il fera tout pour respecter la volonté populaire. Un appel au dialogue est lancé. Plus...

La Chaux-de-Fonds conserve un hôpital de soins aigus

Votations 12 février Les citoyens devaient trancher entre deux modèles d'hôpitaux répartis sur Neuchâtel et la Chaux-de-Fonds. L'initiative du Haut du canton a passé la rampe. Plus...

L'Hôpital neuchâtelois pactise avec le privé

Santé Un partenariat avec deux cliniques du groupe Genolier étend l'offre de prestations pour tous les Neuchâtelois. A des conditions gagnantes pour les deux acteurs Plus...

Sort de l'Hôpital neuchâtelois connu le 12 février

Votations Les citoyens choisiront entre un site unique de soins aigus à Neuchâtel et un centre de réadaptation à La Chaux-de-Fonds ou le maintien de deux hôpitaux avec des soins aigus. Plus...

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 4

Dimanche, la population nyonnaise a refusé pour la troisième fois un projet des autorités visant à créer un foyer pour l'Etablissement vaudois d'accueil des migrants (EVAM). Paru le 25 septembre.
(Image: Bénédicte) Plus...