Passer au contenu principal

Les hôpitaux s'avancent en gardiens de la qualité

La branche veut qu'on lui fasse confiance. Elle refuse la création d'un Centre national pour la qualité, auquel elle aurait des comptes à rendre.

Charles Favre (à dr.) et Bernhard Wegmüller, respectivement président et directeur de H+, plaident pour que les efforts de la branche soient pris au sérieux.
Charles Favre (à dr.) et Bernhard Wegmüller, respectivement président et directeur de H+, plaident pour que les efforts de la branche soient pris au sérieux.
Keystone

A entendre H +, la faîtière des hôpitaux et cliniques, le paysage hospitalier suisse mérite qu’on lui fasse confiance. Les indices de satisfaction des patients en Suisse sont très élevés et stables; la branche est mobilisée pour améliorer encore ce qui peut l’être; de bons instruments existent et des partenariats pour plus de qualité ont fait leurs preuves: il suffit d’en garantir le développement.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.