Hôteliers opposés à l'initiative «contre l'immigration massive»

Votation du 9 févrierLa branche de l'hôtellerie et de la restauration rejette l'initiative de l'UDC. Elle affirme ne pas pouvoir se passer de main-d'oeuvre étrangère, qui représente plus de 40% de ses emplois.

Image: ARCHIVES/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La faîtière hotelleriesuisse rejette l'initiative populaire de l'UDC «contre l'immigration massive», soumise en votation le 9 février.

La branche de l'hôtellerie et de la restauration ne peut se passer de main-d'oeuvre étrangère, qui représente plus de 40% de ses emplois.

La poursuite de l'accord de libre circulation entre la Suisse et l'Union européenne (UE) s'avère capitale. Le secteur compte en Suisse l'une des plus grandes parts de salariés issus de l'UE. Si l'initiative était acceptée, le recrutement de travailleurs se verrait fortement compliqué, avertit jeudi hotelleriesuisse dans un communiqué.

La faîtière accepte en revanche le financement et l'aménagement de l«infrastructure ferroviaire (FAIF), également au programme du scrutin le 9 février. (ats/nxp)

Créé: 28.11.2013, 16h53

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 16 janvier 2020
(Image: Bénédicte) Plus...