À l'UNESCO, Cassis plaide le multiculturalisme

Suisse/FranceLe chef de la diplomatie suisse Ignazio Cassis a appelé jeudi au multiculturalisme lors de 40e conférence générale de l'UNESCO à Paris.

Ignazio Cassis.

Ignazio Cassis. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Tirant un parallèle avec la Suisse multiculturelle, le conseiller fédéral en charge des affaires étrangères Ignazio Cassis a demandé à l'Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO) d'«incarner aussi ce pluralisme». «L'UNESCO est celle de tous ses États membres», a-t-il ajouté, selon son discours écrit transmis par le Département fédéral des affaires étrangères.

Face à la montée de l'intolérance, le Tessinois a lancé un appel à s'engager pour le «respect de la diversité des cultures [...], le dialogue et la coopération», gages de la «paix et de la sécurité internationales».

Dans ce cadre, le libéral-radical a présenté deux nouvelles initiatives soutenues par la Suisse: la fondation «Geneva Science and Diplomacy Anticipator» et la fondation «Swiss Digital Initiative».

Suisse candidate

La première, établie entre le Conseil fédéral, le gouvernement genevois et la ville de Genève, vise à favoriser les liens entre science, innovation et diplomatie. La seconde a pour but la promotion des normes éthiques dans le monde numérique.

La réunion de l'UNESCO s'est ouverte mardi dans la capitale française. Elle doit s'achever le 27 novembre. Regroupant 193 pays membres, elle ne compte plus dans ses rangs ni les États-Unis ni Israël. Washington, l'accusant d'être «anti-israélienne», avait annoncé son départ au cours de la précédente conférence générale, en 2017, vite suivi par Tel Aviv.

L'éthique en matière d'intelligence artificielle (IA) sera notamment au menu de la conférence générale la semaine prochaine. Les pays membres examineront l'opportunité d'établir un instrument normatif sur l'éthique de l'IA dans les 18 à 24 mois à venir.

Membre de l'UNESCO depuis 1949, la Suisse espère retrouver un siège au conseil exécutif de l'organisation. L'élection est prévue le 20 novembre. Le conseiller fédéral Alain Berset doit participer mardi prochain à une réunion du forum des ministres de la culture dans le cadre de cette conférence de l'UNESCO. (ats/nxp)

Créé: 14.11.2019, 14h22

Articles en relation

Alain Berset soutient la candidature de la Suisse

Unesco Lors d'une entrevue avec la directrice générale de l'Unesco, le conseiller fédéral Alain Berset a soutenu la candidature de la Suisse à un siège au Comité exécutif. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.