Passer au contenu principal

Ignazio Cassis évoque une «escalade» avec la Russie

La crise est consommée entre la Suisse et la Russie après les révélations d’opérations d’espionnage.

On trouve au consulat de Genève, ville internationale, bien plus de représentants russes qu’à Berne.
On trouve au consulat de Genève, ville internationale, bien plus de représentants russes qu’à Berne.
CHRISTIAN BONZON

On peut qualifier les relations entre la Suisse et la Russie de froides. Les deux États ont bloqué plusieurs accréditations de diplomates. Entre Berne et Moscou, le torchon brûle. Le chef du Département fédéral des affaires étrangères (DFAE), Ignazio Cassis, parlera de l’affaire des espions russes à son homologue du Kremlin la semaine prochaine, a-t-il révélé lundi à la radio SRF.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.