Passer au contenu principal

Ignazio Cassis, ses voyages et ses petites phrases

Provocateur ou désinvolte, le conseiller fédéral n’a pas sa langue dans la poche. Ses voyages officiels sont devenus très scrutés. Sa visite jeudi à Washington n’échappe pas à la règle.

Ignazio Cassis est à Washington (USA) ce jeudi pour parler de libre-échange, mais aussi d’autres thèmes de politique extérieure, comme la brûlante situation au Venezuela. Attention, danger? Le Tessinois a déjà évoqué la position de la Suisse, qui ne reconnaît pas des gouvernements mais des États. Il ne devrait pas s’aventurer à soutenir d’une quelconque manière le gouvernement américain pro-Guaido. Mais avec lui – son entourage l’a appris, parfois à ses dépens – le risque de dérapage zéro n’existe pas. En quinze mois, le conseiller fédéral PLR a déjà défrayé par deux fois la chronique lors de voyages à l’étranger.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.